IUP

Colmar

2002 – 2005

Institut Universitaire Professionnalisé
Mission complète
Clients Ville de Colmar
Taille 2.610 m² / 2.7 M€ht
BET E3 / Hagenmüller / Thermelec  
Labels Démarche HQE / THPE

Lancé par la mairie à l’usage de l’Université de Haute Alsace, le programme  se décompose en deux parties distinctes : l’une destinée à l’enseignement, l’autre à la recherche. Notre projet reprend cette partition en proposant deux ailes. Celle vouée à l’enseignement (IUP VTPA), répartie sur deux niveaux et opportunément tournée vers le paysage agricole environnant, est réalisée à l’aide de techniques et de matériaux traditionnels et traitée de manière naturelle (béton et bois lasurés). Symboliquement, cette partie de l’établissement est solidement ancrée dans le milieu naturel auquel elle se réfère, à l’image du parallélépipède de béton, enveloppé d’une résille de bois de cèdre rouge qui dissimule l’amphithéâtre. L’autre, dédiée aux laboratoires de recherche (LVBE), perpendiculaire à la précédente, s’en démarque nettement par le traitement plus sophistiqué de sa structure et la légèreté de son enveloppe composée de panneaux métalliques modulaires. Faisant face au futur espace public, elle est suspendue au-dessus du parvis pour créer un vaste espace d’accueil abrité, destiné aux étudiants. Cette aile n’ôte rien, en outre, à la belle vue sur le verger expérimental aménagé à l’arrière. Finalement, cette simplicité formelle permet de ne pas nous détourner d’un discours architectural qui se résume essentiellement à un travail sur la matière – bois, béton, métal –, avec leur charge symbolique propre, directement en rapport avec l’objet, et la richesse de leurs confrontations, toujours affirmées mais jamais brutales ni agressives ; mais aussi à un travail sur les textures – métal plein ou perforé –, avec des parements de bois en panneaux plans ou débités en lamelles filtrant la lumière ; et enfin un travail sur les couleurs – rouge pour le bois et vert tendre pour les murs intérieurs des salles d’enseignement général – qui fait écho au paysage naturel environnant et estompe les frontières entre l’intérieur et l’extérieur.

Projet réalisé en collaboration avec G. Bouley Architectes.