Métro Ligne 14 -

1/27

Métro Ligne 14

Paris, Saint-Ouen

2012 – 2021

4 nouvelles stations de métro pour la ligne 14
Pont Cardinet (4000 m²), Porte de Clichy (9000 m²), Saint-Ouen (5000 m²), Mairie de Saint-Ouen (7000 m²).
Mission complète
Client RATP
Taille 25.000 m² / 68.5 M€ht
BET SYSTRA / BMF / Aartill
EcoAcoustique
Labels Eco-Conception.

L’extension Nord de la ligne 14 avait pour principal objectif la désaturation de la ligne 13. Elle comporte 4 stations, Pont Cardinet, Porte de Clichy, St Ouen, Mairie de St Ouen et 5,8km de voies en tunnel. Elle dessert la ZAC Clichy-Batignolles, la ville de Clichy et celle de St Ouen, soit 96 000 habitants de plus. Située au pied du nouveau tribunal judiciaire de Paris la station Porte de Clichy, emblématique de cette extension, assure la correspondance avec le RER C et la ligne 13. Le projet des 4 stations, s’est construit en milieu urbain dense. La présence d’ouvrages tiers, aux abords et au-dessus, a nécessité une conception et une activité partagées, des chantiers.

Les stations sont conçues comme des grands volumes traversés par leurs structures et exempts d’habillages. Le projet d’aménagement du parcours, permet de faire ressentir au public, le sens de la marche vers les rames de métro, malgré l’échelle spectaculaire des espaces. Tous les éléments constitutifs du métro, participent à mettre en exergue la nef centrale, qui répond à la symétrie des flux entrants/sortants des voyageurs. Sols et murs ont été conçus pour un usage intensif et un entretien facile. Certaines thématiques de la 14 historique, comme la distribution des quais par un système en « araignée », la mise en scène des lignes d’éclairage direct et indirect et la reconduction des arceaux pour les portes palières, se retrouvent dans le nouveau projet comme données d’entrée. Le projet répond aux objectifs de la RATP : efficacité, modernité, évolutivité. La facilité d’intervention, le respect des normes, mais aussi le sentiment de sécurité ressenti par le voyageur pendant son trajet, sont des éléments transversaux aux 4 stations. Toute l’attention est portée sur l’humain en tant que voyageur et mainteneur de l’ouvrage. « L’identité métropolitaine » – carreaux biseautés et voûtes – est reprise. Distribuée par des petites touches dans l’espace monumental, la texture des matériaux est mise en valeur par la géométrie disciplinée des formes et les contrastes entre le béton, les faïences et l’inox. Dépouillée et détaillée, la matérialité des parois est un plan neutre sur lequel se projettent les silhouettes en mouvement.

Le principe structurel repose sur des parois moulées verticales, stabilisées par des butons et des dalles horizontales. Les parois ont été coulées en premier puis la terre creusée pour réaliser des volumes hauts de 30m, longs de 130m et larges d’environ 22m. La grande profondeur, contrainte principale du projet, a été structurante pour le positionnement des circulations verticales. Relativement nus, les grands espaces ont été organisés et conçus sur des principes rationnels de simplicité et de robustesse.

AZC Mandataire – ARCHITRAM associé
L’équipe d’études AZC a été conduite par Gwenäel Loubes, avec Alba Bui, Beatriz Gago Roncero, Nicolas Berdon, Petr Kalivoda, Radu Ungureanu, Roland Oberhofer; l’équipe de chantier a été conduite par Jeremias Lorch puis Margot Carrier avec Daniel Corso, Michele Ciervo, Adrien Fournier, Carol Fanjul, Romain Mathey, Eric Pitalieri, Theophilos Zachos.