Calendrier 2004 – 2007 _Programme  Hôpital psychiatrique, unité mère bébé _Mission  Complète _Maître d’ouvrage  Epsan _Surface  1 107 m² _Budget  2 000 000 € _Consultants  Sirr Ingénierie

Lire plusmoins

L’EPSAN, établissement psychiatrique situé à Brumath, au nord de Strasbourg, est organisé comme un petit village qui renferme derrière un mur d’enceinte de nombreux pavillons s’articulant sur un réseau viaire orthogonal. A l’image des bâtiments existants, nous avons réalisé l’UMB selon un U, comme un pavillon japonais traditionnel organisé autour d’un jardin comme cadre de contemplation. Le jardin se prolonge à l’intérieur du pavillon, par deux patios qui marquent les entrées principales. L’intimité réalisée par la forme en U est renforcée par un traitement contrasté entre la face extérieure et celle côté jardin. La forme en plan permet de maîtriser l’échelle de l’ensemble, en minimisant son emprise visuelle. Les unités Temps Plein et Hôpital de Jour ont été placées au rez-de-chaussée en vis-à-vis du jardin et séparées par les locaux communs qui occupent une partie centrale. L’ensemble des espaces des trois entités, Hôpital de jour, locaux communs et Temps Plein, est relié d’une manière très efficace par une circulation linéaire. Les espaces de vie de chaque unité sont placés côté jardin et les espaces de service sur la couronne extérieure, côté rue. Les locaux de consultation sont à l’étage et couvrent deux tiers du rez-de-chaussée.

AZC architectes mandataires
L’équipe de concours a été conduite par Cyril Berthelet; Grégoire Zündel et Cyril Berthelet ont suivi le chantier.

028 – Santé – UMB, Brumath

1/11
1/11

Calendrier 2004 – 2007 _Programme  Hôpital psychiatrique, unité mère bébé _Mission  Complète _Maître d’ouvrage  Epsan _Surface  1 107 m² _Budget  2 000 000 € _Consultants  Sirr Ingénierie

L’EPSAN, établissement psychiatrique situé à Brumath, au nord de Strasbourg, est organisé comme un petit village qui renferme derrière un mur d’enceinte de nombreux pavillons s’articulant sur un réseau viaire orthogonal. A l’image des bâtiments existants, nous avons réalisé l’UMB selon un U, comme un pavillon japonais traditionnel organisé autour d’un jardin comme cadre de contemplation. Le jardin se prolonge à l’intérieur du pavillon, par deux patios qui marquent les entrées principales. L’intimité réalisée par la forme en U est renforcée par un traitement contrasté entre la face extérieure et celle côté jardin. La forme en plan permet de maîtriser l’échelle de l’ensemble, en minimisant son emprise visuelle. Les unités Temps Plein et Hôpital de Jour ont été placées au rez-de-chaussée en vis-à-vis du jardin et séparées par les locaux communs qui occupent une partie centrale. L’ensemble des espaces des trois entités, Hôpital de jour, locaux communs et Temps Plein, est relié d’une manière très efficace par une circulation linéaire. Les espaces de vie de chaque unité sont placés côté jardin et les espaces de service sur la couronne extérieure, côté rue. Les locaux de consultation sont à l’étage et couvrent deux tiers du rez-de-chaussée.

AZC architectes mandataires
L’équipe de concours a été conduite par Cyril Berthelet; Grégoire Zündel et Cyril Berthelet ont suivi le chantier.